AAMI RECRUTE

Appel à candidatures : Bourse Mitacs

— interConnect: Développer l’intelligence numérique collective dans le vaste secteur des arts visuels et médiatiques

  • Date limite de dépôt des candidatures : 31 octobre 2022
  • Date de début prévue : 9 janvier 2023
  • Conditions : 8 mois, 15-20h/semaine, 35$/h à 40$/h
  • Niveau : PhD (ou MA avec expérience appropriée)
  • Type de travail : À distance

Nous [À propos de l’AAMI]

L’Alliance des arts médiatiques indépendants (AAMI) est un organisme national à but non lucratif dirigé par ses membres, qui travaille à l’avancement et au renforcement de la communauté des arts médiatiques au Canada. Représentant plus de 100 organisations indépendantes de production, distribution et diffusion en cinéma, vidéo, audio et nouveaux médias dans le pays, l’AAMI sert ainsi plus de 16 000 artistes indépendants et travailleurs culturels.

Quoi [Le projet]

Contexte

interConnect est né de commentaires de la part d’organisations artistiques, qui suggèrent que les objectifs fondamentaux du Fonds de stratégie numérique (FSN) n’ont pas encore été pleinement atteints. Si de nombreuses connaissances importantes sont générées grâce au Fonds, la diffusion et l’application concrète de ses résultats restent incomplètes et inégalement réparties.

Dans les domaines des arts visuels, des arts médiatiques, des arts numériques et de l’artisanat contemporain, la majorité des organisations et des artistes n’ont pas encore bénéficié de manière substantielle de ce travail. Un nombre relativement limité d’organismes d’arts médiatiques et d’autres types d’organismes artistiques au Canada subissent des transformations numériques et améliorent leur efficacité et leur durabilité dans leurs communautés respectives. Si ces réussites pouvaient être plus largement partagées, ces impacts transformateurs seraient amplifiés dans l’ensemble du secteur artistique canadien.

Les personnes impliquées

  • L’équipe du projet : La petite équipe de l’AAMI (notamment la directrice nationale, le chargé de projet et une personne spécialiste en communication). 
  • Comité de surveillance : Ce comité guide le projet.
  • Équipe de recherche : Le(s) chercheur·euse(s) Mitacs et leur superviseur·e académique.
  • Connecteurs de connaissances : Expert·e·s servant de lien entre les participant·e·s et l’équipe de recherche.
  • Participant·e·s des cohortes : Les administrateur·trice·s des art et les artistes qui s’engageront dans le processus de coapprentissage.

Aperçu du plan de recherche

Ce projet de recherche qualitative se compose d’une composante de recherche et d’analyse secondaires et d’une composante de coapprentissage. Les résultats de chaque composante seront partagés à la fin du projet sur une base de connaissances à déterminer.

Objectifs de recherche

En collaboration avec l’équipe de l’AAMI et le·la superviseur·e académique, le·la chercheur·euse Mitacs sera responsable de la composante de recherche secondaire du projet et soutiendra la composante de coapprentissage. Avec ce projet, notre objectif général est de consolider et de partager les impacts des efforts de renforcement des capacités numériques actuellement en cours dans le secteur artistique canadien.

On s’attend à ce que le·la chercheur·euse Mitacs agisse en tant que leader au sein du projet de l’AAMI et assume des rôles tels que la supervision d’assistant·e·s de recherche pour des tâches comme que la collecte de données quantitatives et qualitatives sur des projets antérieurs et des organisations. Cette recherche devrait idéalement s’articuler avec les propres intérêts de recherche et universitaires du candidat·e. Les responsabilités du chercheur·euse Mitacs seront précisées en fonction des intérêts et de l’expertise du candidat·e sélectionné·e.

L’équipe du projet a également établi 2 sous-objectifs et des activités connexes :

1. Établir et annoter un répertoire de projets précédents. 

Le secteur est très curieux de connaître la portée, les résultats et les impacts des projets FSN entrepris. En réponse, notre initiative tentera de répondre aux questions suivantes : Qu’est-ce qui a été réalisé ? Qu’est-ce qui est disponible ? Qui a réalisé des projets d’intérêt ? Qu’est-ce qui n’a peut-être pas été recherché ?

Activités :

  1. Méthodes de collecte de données

i. Portée : Des projets du FSN entre 2018-2023 seront identifiés et codés pour les thèmes, les résultats et les impacts. Ils seront comparés à des cadres stratégiques clés tels que le cadre stratégique du Canada créatif de Patrimoine canadien Creative Canada et le Plan culturel numérique du Québec. L’objectif sera d’identifier les meilleures pratiques et politiques qui seront utiles à nos membres. 

ii. Méthodes de collecte des données : En plus d’obtenir des descriptions et des rapports de projets du FSN auprès de diverses sources institutionnelles et d’organisations communautaires connexes, le chercheur concevra et réalisera un certain nombre d’entretiens semi-structurés avec des responsables de projets et des décideurs du FSN, et concevra une enquête destinée à une utilisation plus large dans les secteurs des médias et des arts indépendants.

iii. Déterminer les projets hautement prioritaires à documenter : Nous avons affaire à un grand nombre de données, où devrions-nous consacrer notre énergie ? Le·la chercheur·euse utilisera ces études de cas pour générer des connaissances qui pourraient être traduites et adaptées aux réalités d’autres organisations artistiques.

  1. Documentation

i. Établir une structure de documentation : En mettant l’accent sur la facilité d’utilisation par la communauté et la promotion de la transparence.

ii. Créer un ensemble de données (répertoire) accessible et partageable : Et développer une stratégie pour le rendre interopérable avec les ensembles de données et les dépôts existants, notamment Wikidata (Wikimedia), Artifex (MassCulture), Ecosystems Map (ArtsPond) et MAP-TN (RAMO).

2. Soutenir les cohortes de coapprentissage 

La principale composante du projet est le rassemblement de membres du secteur artistique autour de sujets d’intérêt pour partager, discuter et apprendre. 

Avant la création des cohortes, l’équipe de recherche s’assurera que les sujets sont pertinents et que les participant·e·s disposent des outils appropriés pour travailler ensemble. L’équipe de recherche fournira également : 

Activités

  1. Des conseils thématiques 

i. Sujets des cohortes, établir les besoins prioritaires du secteur : La recherche et l’examen de projets précédents devraient éclairer cette activité, ainsi qu’une analyse documentaire de la maturité numérique/l’évaluation des besoins.

ii. Fournir le matériel approprié aux cohortes : Tels que des lectures, des exemples, etc.

  1. Des conseils technologiques et structurels

i. Donner des conseils sur les outils de gestion des connaissances : Tels que les logiciels de gestion des citations.

ii. Aider à établir une taxonomie pour le projet : Créer une structure de balises pertinentes à utiliser dans le cadre du projet.

Vous [le·la chercheur·euse attendu·e]

Ce projet est une excellente occasion de travailler avec un partenaire communautaire dynamique ! Vous devriez être un·e étudiant·e au doctorat actuellement inscrit·e dans un établissement d’enseignement postsecondaire canadien, bien qu’un·e étudiant·e à la maîtrise possédant une expérience professionnelle pertinente puisse être considéré·e. 

Le·la candidat·e retenu·e devra se concentrer sur la recherche de stratégies numériques, de politiques culturelles et/ou d’organisations artistiques. Les résultats de la recherche contribueront directement aux pratiques futures des organismes artistiques canadiens. 

Nous invitons en particulier les chercheur·e·s interdisciplinaires qui sont actuellement inscrit·e·s à un doctorat en communications, en études des médias, en bibliothéconomie et en sciences de l’information, en médias numériques ou en histoire de l’art, et qui possèdent une expertise dans des domaines tels que les humanités numériques, la recherche participative communautaire et la gestion des arts, à soumettre leur candidature. Le poste exige que le·la candidat·e possède de solides compétences et une expérience en matière d’application et de diffusion des connaissances, et qu’il·elle connaisse bien les organisations artistiques canadiennes. Les compétences non techniques requises comprennent d’excellentes aptitudes à la rédaction et à la communication, un style de travail axé sur la collaboration, une bonne gestion du temps et une capacité d’adaptation. 

Ce poste offre la possibilité de produire des publications et de contribuer directement à la conception du contenu de l’AAMI. Il est prévu que le·la candidat·e partage son temps entre son université et l’AAMI (c’est-à-dire 15-20h/semaine chacun). 

Conditions

Financement

Ce poste sera rémunéré par une bourse MITACs. Pour plus d’informations sur le financement MITACs, cliquez ici : https://www.mitacs.ca/en/programs/accelerate/fellowship 

Durée

Huit mois. Veuillez noter que la bourse MITACS dépend de la réussite de la proposition du/de la candidat·e sélectionné·e.

Exigences

  • Démontrer une très bonne connaissance du secteur des arts médiatiques indépendants au Canada.
  • Intérêt pour la recherche sur la transformation numérique dans les domaines des arts, de la culture ou des médias.
  • Une compréhension de première main des besoins et des réalités des employeur·euse·s sans but lucratif dans les secteurs des arts et de la culture est un atout.
  • Une expérience de travail dans des cadres d’anti-oppression et d’équité est un atout.
  • Doit être bien organisé·e et être à l’aise pour travailler de manière autonome et autodirigée.
  • Le multilinguisme est un atout, l’anglais sera la principale langue de travail du projet.

Comment postuler

Veuillez envoyer un CV académique et une lettre avec les éléments suivants :

  • Votre présentation, y compris votre relation avec le secteur des arts médiatiques indépendants.
  • Une description de vos intérêts de recherche et de votre parcours académique qui mettent en évidence votre intérêt pour notre projet.
  • Si vous avez déjà un·e superviseur·e académique potentiel·le pour ce projet, veuillez décrire votre relation. Nous avons également des partenaires universitaires qui seraient intéressé·e·s à superviser le·la chercheur·euse Mitacs.

Toutes les propositions doivent être envoyées à Benjamin J. Allard à proj@imaa.ca avant le 31 octobre 2022. Les candidatures doivent être soumises en anglais et avoir pour objet « Mitacs Research candidature – [votre nom] ».

  • Si vous avez des questions ou des besoins d’accessibilité concernant la soumission d’une candidature, veuillez contacter (en français ou en anglais) Benjamin J. Allard (il/him) à proj@imaa.ca.

Calendrier de sélection anticipé

12 octobre 2022 : Ouverture de la demande de propositions (DDP)

31 octobre 2022 : Date limite de soumission des candidatures par les candidat·e·s

7 novembre 2022 : Sélection des meilleur·e·s candidat·e·s

14 novembre 2022 : Soumission de la demande Mitacs (rédigée en collaboration avec l’équipe de recherche et l’AAMI) / Notification aux candidat·e·s non retenu·e·s.

9 janvier 2023 : Date de début prévue

Bibliographie

Le cadre de référence et l’encadrement académique sont à déterminer avec le·la superviseur·e académique et le·la chercheur·euse Mitacs.

Beauregard, D. and Paquette J. Ed. (2022) Canadian Cultural Policy in Transition. Routledge. https://doi.org/10.4324/9781003134022 

Bourcheix-Laporte, Mariane. (2020) Enquête sur les besoins numériques des centres d’artistes autogérés du Québec. Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec. https://reseauartactuel.org/wp-content/uploads/rcaaq_enquete_bes_num_octobre2020.pdf?x20881 

Estermann B. and Julien F. (2019) A Linked Digital Future for the Performing Arts: Leveraging Synergies along the Value Chain. Canadian Arts Presenting Association (CAPACOA) in cooperation with the Bern University of Applied Sciences. https://capacoa.ca/documents/research/LDF_Report_2019.pdf 

Grow Twillingate Inc. (2021) Innovation at the edge. Towards a digital strategy for rural arts and heritage in Canada. https://www.growtwillingate.com/post/innovation-at-the-edge

Nordicity. (2022) Evaluation of the Canada Council for the Arts’s Digital Strategy Fund and Sectoral Needs Assessment, Executive Summary. 2022. https://canadacouncil.ca/research/research-library/2022/07/evaluation-of-the-digital-strategy-fund-and-sectoral-needs-assessment

Observatoire de la culture et des communications du Québec (2017). État des lieux sur les métadonnées relatives aux contenus culturels. Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec. https://bdso.gouv.qc.ca/docs-ken/multimedia/PB01600FR_MetadonneesCulturel2017H00F00.pdf

Payette, A (2000). Le codéveloppement : une approche graduée. Interactions 4:2. http://www.actiongardien.org/file/si691213/download/Codeveloppement%20PAYETTE_Adrien-fi13123028.pdf 

Articles
4
Avr

Newsletter April | Infolettre avril 2024

IMAA NEWS✦ Open Letter re: Cuts at Canadian Heritage✦ IMAA & NIMAC Survey - CCA...

Lire la suite
4
Avr

Lettre ouverte concernant les coupes budgétaires à Patrimoine canadien  

En tant que membre de la Coalition canadienne des arts (CAA), l'AAMI a signé une...

Lire la suite
3
Avr

Les ressources d’interConnect sont en ligne !

Au cours de l'été et de l'automne 2023, interConnect a réuni 42 artistes, des professionnels...

Lire la suite